arrêter le tabac : cigarette industrielle - cigarette roulée - cigarette électronique - snus - cigare - pipe - femme enceinte et grossesse - sevrage tabagique - tabac brun - tabac blond - nicotine - addiction


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.


Suivez ce lien pour découvrir la totalité des articles présents sur ce site
Accueil du site > Le tabagisme > Tabac et santé > Fumer peu et longtemps ?

Fumer peu et longtemps ?

dimanche 7 octobre 2007

Mise à jour 19/11/2010
Très souvent encore, des généralistes, voire des pneumologues, non formés à la tabacologie, conseillent à leur patients de fumer peu, de réduire leur consommation de tabac.
De nombreux gynécologues "autorisent" leurs patientes à fumer 3 à 5 cigarettes par jour...
Qu’en est-il exactement ?
Quels sont les effets de fumer peu ?

Notez bien :
Quelque soit votre passé de fumeur ,
vous améliorerez votre état de santé
et vos finances en arrêtant de fumer.
Essayez, que risquez-vous ?

 Tabac, cigarette, durée, quantité, risque

Celui qui fume un demi-paquet de cigarettes par jour pendant 10 ans ou celui qui fume un paquet pendant 5ans ?

Celui qui fume un paquet de cigarettes par jour voit son risque de cancer du poumon multiplié par deux.
Peut-être pensez-vous que celui qui fume pendant dix ans, voit son risque de cancer du poumon doubler par rapport à celui qui fume pendant cinq ans, ça paraît logique...

Eh bien non, doubler la durée du tabagisme multiplie le risque non pas par deux mais par 2 puissance 4,5 soit un risque de développer un cancer du poumon multiplié par 23 !
(Catherine Hill, Pour en finir avec les paquets/années. Revue des maladies respiratoires(1992), 9, n°6 : 573-4)

 1 cigarette par jour ou 20 cigarettes par jour

Si quotidiennement, vous vous vous astreignez à ne fumer que 10 cigarettes par jour au lieu de fumer 20 cigarettes par jour, vous réduirez dans les meilleures conditions votre risque de cancer du poumon de seulement 50 %...
À condition toutefois de ne pas changer votre façon de fumer, pour compenser votre manque de nicotine extraite de ces cigarettes.
Pour bien comprendre ce phénomène, lisez notre article sur l’autotitration.
Doubler votre durée de tabagisme multiplie le risque de cancer du poumon par 23 !!!
Et fumer un jour sur deux n’y changera rien !

Vous devez comprendre que certaines substances hautement cancérigènes, comme les nitrosamines, sont contenues en très, très faibles quantités dans les goudrons que vous inhalez.
Mais il suffit de très peu de nitrosamines pour développer un cancer !!!
Que vous fumiez un paquet de cigarettes par jour ou deux paquets, la quantité totale de nitrosamines restera faible.
Par contre, exposer tous les jours votre organisme à ces produits terriblement dangereux, sur une longue période de dix ans ou plus, peut avoir des conséquences dramatiques.

 Cigarette et petit feu

C’est un peu comme si vous jetiez un saut d’eau sur une pierre en calcaire, une fois par semaine pendant cinq ans et, vous laissez couler, sur une autre pierre, un filet d’eau, jour et nuit, pendant vingt ans de façon qu’à la fin de chaque semaine, la deuxième pierre reçoive deux fois moins d’eau.
Laquelle sera plus usée ?

 Conseils de gynécologue

Pourquoi mon gynécologue m’autorise trois à cinq cigarettes par jour, si c’est dangereux ?
Par incompétence en tabacologie.
Plus cynique, votre gynécologue sait qu’il sera difficile de vous décider à arrêter et pour être tranquille, il préfère nier l’évidence.
C’est criminel !
Criminel pour vous, criminel pour le fœtus.
Tout ça fait partie de la confusion que font certains praticiens entre serment d’hypocrite, compte en banque et serment d’Hippocrate !
Si votre gynécologue vous recommande de vous limiter à 3 ou 5 cigarettes par jour, ou pire, vous dit que vous pouvez fumer trois à cinq cigarettes par jour, soyez certaine que c’est un "mauvais".
Son soucis majeur est plus d’entretenir sa "patientèle" que la santé de ses patientes !
Changez de crèmerie !
Et reportez-vous à ces deux articles complémentaires :
- Femme enceinte et tabac ;
- Femme enceinte fumeuse.

 Conclusion

La solution la meilleure, est bien entendu de vous libérer de l’esclavage du tabac, le plus tôt possible !
Surtout si vous faites l’effort louable de restreindre votre consommation, c’est que vous êtes mûr(e) pour préparer votre retour à la liberté !
Retenez bien que fumer 1 cigarette par jour, 2 cigarettes par jour, 3 cigarettes par jour ou 4 cigarettes par jour, si ça semble anodin, c’est pourtant réellement dangereux tant au point de vue risque de cancer que cardio-vasculaire !
Mais lisez, si ce n’est déjà fait, notre article sur l’autotitration, c’est indispensable à votre réflexion !

Lisez l’excellent "Petit manuel de défume" rédigé par le professeur Robert Molimard.
C’est un très bon guide pour vous aider à défumer en vous montrant comment mettre en place votre stratégie de défume.

29 Messages de forum

  • Fumer peu et longtemps ? 4 mars 2011 23:19

    g commencer a fumer a la mort de mon grand pére je n’ai jamais etait tres grande fumeuse mais pdt 7 ans quand mm, il y a 8 mois j ai perdu mon meilleur ami de 21 ans ( j ai 21 ans aussi) d’un cancer des testicules qui c géneralisé le cancer des poumons m’a choquer et depuis j ai pris la decision d’arreter . l’angoisse d’avoir un cancer ! j ai arreter du jours au lendemain, il m’arrive parfois de craquer et de fumer 1 cigarette dans la semaine et je culpabilise. mais j’ai de la volonté et je veux sortir de ce fléau qu’est le tabac.il m’a faluu malheuresment le decés d’une personne cher pour arreter mais depuis je vis dans l’angoisse. j’espere ne pas recraquer ! je pense que la volonté reste quand même le meilleure moyen d’y arriver ! mon papa mon beau frére et mon mari sont malheuresement de grand fumeur 1 paquet par jour voir + ! j ai pris la decision de prendre les paquet de mon mari et de ne lui donner que 5 a 7 cigarettes par jour il tient le coup et arretera sans doute.. encore lui faudrait il de la volonté...

    Répondre à ce message

    • Fumer peu et longtemps ? 25 mars 2011 15:50, par Patrick

      Tant que vous retoucherez, ne serait-ce qu’une fois par mois à une cigarette, vous ne serez pas sortie du tabagisme et le risque de rechute, c’est à dire de perdre le contrôle de votre consommation est bien réel.
      Si vous n’y touchez plus plus, jamais, ce risque disparait.
      Ayant arrêté de fumer, vous savez pertinemment qu’une envie ne dure pas longtemps, occupez-vous pour vous distraire, le temps que cette envie passe (on conseil souvent de boire un verre d’eau. L’eau ne sert à rien ! Mais le temps de prendre la bouteille, le verre, et le remplir, l’envie est passée.
      Si vous ne retouchez jamais à aucune cigarette, les envies seront de plus en plus rares, de plus en plus courtes et de plus en plus faibles.
      Et quelle fierté d’être devenue ex-fumeuse !
      En ce qui concerne votre mari, si l’intention est louable le résultat est plus qu’incertain !
      Attendant chacune des quelques cigarettes que vous lui octroyez, en manque, ils va trouver ces cigarettes tant attendues encore meilleures !
      Pour obtenir la quantité de drogue que réclame son organisme, il va tirer plus longuement chaque bouffée, et faire inconsciemment des apnées plus longues pour extraire les produits dont il a besoin (Relisez l’article sur l’autotitration).
      Au final, vous allez le conduire à augmenter son addiction.
      Discutez plutôt ensemble des raisons qui le poussent à fumer, faites lui part des avantages que vous trouvez à vous être arrêtée.
      Et pourquoi ne pas demander l’aide d’un tabacologue, près de chez vous ?
      Il est souvent plus facile d’évoquer ses problèmes face au tabac avec un étranger dont c’est le métier.
      Un tabacologue diplômé de la faculté de médecine, bien entendu.

      Cordialement,
      Patrick Louiche.

      Répondre à ce message

      • Fumer peu et longtemps ? 21 juin 2011 14:22, par Sabah

        Mais qui a dit qu’une envie passe rapidement. Depuis le 01/06 j’arrête de fumer,tous les matins je dois m’en convaincre. Cette dépendance est réel, physique ! c’est la première fois que j’arrête de fumer, j’ai lu pas mal de livre avant de me décider, et arrêter de fumer c’est difficile !!!! Je viens de passer deux heures à faire du yoga, et l’envie est là bien présente ! Peut être que le jour où les personnes qui écrivent des livres censés aider à arrêter de fumer s’en rendront compte, peut être qu’il nous aiderait vraiment.

        Répondre à ce message

        • Fumer peu et longtemps ? 25 août 2011 09:06, par Patrick

          Bonjour,
          Comme dans beaucoup de domaines, nous ne sommes pas égaux devant le tabac.
          Certains peuvent ressentir plus fortement et plus longuement les envies.
          Mais, elles vont baisser en intensité et en fréquence.
          Êtes-vous suivi par un tabacologue ?
          Arrêter seul est particulièrement difficile pour les fumeurs très dépendants.
          Quelle stratégie d’arrêt avez-vous adoptée ?
          Selon votre profil de fumeur et votre niveau de dépendance, certaines stratégies trouvées dans des livres, écrits quelquefois par des auteurs non qualifiés en tabacologie, s’avèrent totalement inadaptées et inefficaces.
          Cordialement,
          Patrick.

          Répondre à ce message

          • Fumer peu et longtemps ? 20 octobre 2011 09:38, par barrouquère

            Je connaissais quelqu’un qui a arrêté 30 ans et qui a toujours été en manque, il est mort d’un cancer, à 65 ans.

            Répondre à ce message

            • Fumer peu et longtemps ? 18 novembre 2011 20:43, par Patrick

              Souvent des fumeurs arrêtent de fumer par "raison", santé ou peur des ennuis encourus.
              Mais au fond d’eux, il n’ont pas fait le "deuil" de leur tabagisme.
              Leur désir de fumer est toujours présent et la sensation de manque reste effectivement d’actualité, parfois quotidienne, puisque la page du tabagisme n’est pas tournée.
              D’autres, au contraire, passent à autre chose, sans nostalgie et sont totalement débarrassés des effets du tabagisme.
              C’est une des missions du tabacologue d’aider à arrêter de fumer pour de bon, même dans sa tête !

              Répondre à ce message

              • Fumer peu et longtemps ? 29 mai 2012 20:20, par udhgASSLhjAvQsIIRs

                #3 - charlotte dit :Ce que j’aime dans ce spot c’est qu’il nous de9montre la beatise hnmuiae. A voir que maintenant l’apparence est tellement plus importante que la sante9 . Une pub tre8s esthe9tique et bien pense9e, qui je l’espe8re fera re9aliser e0 plus d’un fumeur qu’ils sont preats e0 porter plus d’attention e0 leurs apparences qu’e0 leurs sante9s .

                Répondre à ce message

  • Fumer peu et longtemps ? 19 septembre 2011 17:40

    Moi ce que je trouve criminel !! c’est que l’on autorise en toute impunité la fabrication et la vente d’un produit qui tue !!
    Maintenant que l’on à rendue la population bien accro. Ils ont bonnes mines de mettre des photos chocs sur les paquets, c’est même une honte !! Puisqu’ils affichent ce que leur produits provoquent !! Qu’on les somment plutôt d’enlever les substances toxiques qu’ils rajoutent, parce qu’il faut pas se leurrer ils n’arrêterons pas de fabriquer trop d’argent en jeu. Mais qu’on arrête d’inverser les rôles.

    Répondre à ce message

    • Fumer peu et longtemps ? 18 novembre 2011 21:25, par Patrick

      Vaste débat !
      Difficile d’interdire la vente sans ouvrir une autoroute à la contrebande.
      Les substances les plus toxiques ou du moins créant le plus de dégâts, se trouvent principalement dans la fumée.
      Les cigarettes sans tabac sont tout aussi dangereuses que celles contenant du tabac.
      Le tabac s’est répandu en Europe au retour de Christophe Colomb.
      A l’époque, ni additifs, ni publicité ...

      Répondre à ce message

  • Fumer peu et longtemps ? 17 octobre 2011 19:14, par Pierre

    Bonsoir,
    Votre discoure est bien rodé et cela me fait sourire, on croirait les paroles d’un gourou...
    Votre discoure est bien rodé, mais en rien convainquent se baser sur ses propres idéologies et les catégoriser ce n’est en rien quelque chose de fondé. Car en effet fumer 3 à 5 cigarettes par jour toute une vie n’engendre que très peu de risque, oui la cigarette c’est dangereux et je pense que tout fumeur le sait !
    Parler d’esclavage est ridicule et extrémiste ce qui je pense vous définis très bien mon chère.

    Répondre à ce message

    • Fumer peu et longtemps ? 2 décembre 2011 00:33, par Patrick

      Ce ne sont pas des idéologies, mais le résultat d’études scientifiques incontestables.
      Cette triste vérité peut vous déranger si vous vous sentez "raisonnable" en ne fumant "que" 3 à 5 cigarettes par jour.

      Quand un fumeur est capable de récupérer des mégots dans son cendrier, voire dans sa poubelle pour se refaire une cigarette, parce que sont paquet est vide, ou pour la même raison, traverser la ville à pied à minuit, sous la pluie pour trouver un paquet de cigarette, vous n’appelez pas ça de l’esclavage ?

      Un fumeur m’a confessé, que se trouvant sans cigarette, le manque étant si fort, il n’a pu résister à récupérer un mégot encore allumé que venait de jeter un passant et a tiré plusieurs bouffées.
      Il en était d’autant plus choqué que ce n’était pas un SDF, loin s’en faut !
      Cet évènement a été pour lui le déclencheur qui lui a fait comprendre à quel point il était dépendant du tabac !
      Il a, de lui même, employé l’expression "esclave".
      Cordialement,
      Patrick.

      Répondre à ce message

    • Fumer peu et longtemps ? 6 décembre 2011 22:57, par Greg

      Tu a complément tord Le tabac provoque une dependance vraiment tres forte et le mots d’esclavagisme est légitime.

      Répondre à ce message

  • Fumer peu et longtemps ? 13 décembre 2011 12:37, par Jarode

    M’enfin vous ne traitez pas le sujet avec calme comme en atteste tout vos point d’exclamation pour un oui ou pour un non, ils sont même souvent triplé. J’apprécie les informations que vous délivrez ici mais le sujet semble clairement être traité de façon trop subjective ou au moins trop passionné. Vous vous servez d’études scientifique comme référence et tournez la choses un peu trop à votre manière. Le résultat est que malgré que des informations intéressantes on ne sait plus trop à la fin s’il faut prendre cela pour du lard ou du cochon.

    Le mieux pour diminuer progressivement sa conso de clop avant d’arrèter c’est de dénicotiniser son tabac en le trempant plusieurs heures dans l’eau bouillante avant de le séché et de le consommer. Finalement on se rend compte très vite que sans nicotine la cigarette n’a aucun intéret et ne procure aucun plaisir donc on en fume plus trop à part pour voir la fumée sortir de sa bouche. Puis j’ai repris le tabac avec nicotine et je me suis aperçu que je ne fumais plus que 3 clop par jour au lieu de 10 même pas une semaine avant et cela sans me restreindre donc aucun phénomène d’autotitration qui tienne. La preuve est là, c’est une erreur de dire que diminuer le nombre de cigarettes ne sert à rien. Je suis passé de 10 à 3 sans me restreindre.

    Même si nocif, fumer est un plaisir comme boire un verre de vin, le tout est d’en connaitre les risques et d’être assez responsable pour mettre le hola quand on dépasse la dose a partir de laquelle on considère personnellement que le rapport bénéfice/risque devient trop faible.

    Répondre à ce message

    • Fumer peu et longtemps ? 27 janvier 2012 16:58, par Patrick

      Peut-être devrais-je supprimer mes trois points d’exclamation...
      Quand vous écrivez "on ne sait plus trop à la fin s’il faut prendre cela pour du lard ou du cochon".
      C’est pourtant simple, si vous souhaitez rester en bonne santé, il ne faut pas fumer.
      Apparemment, vous avez mal compris le phénomène d’autotitration.
      Un fumeur dépendant psychique, non dépendant aux produits du tabac peut passer de 10 à 1 cigarettes, sans soucis, puisque son organisme ne réclame pas "sa dose" dont la nicotine.
      C’est ce qui arrive chez un certain nombre de fumeurs qui par exemple ne fument jamais ni en week-end, ni en vacances.

      Par contre le fumeur dépendant physique, dépendant aux produits du tabac, en se contraignant à ne fumer que 5 cigarettes au lieu des 20 que son organisme réclame habituellement, est directement concerné.
      Et des mesure au CO Testeur prouvent qu’il s’intoxique plus avec ses 5 cigarettes, qu’avec ses 20.

      C’est se qui se passe quand un gynécologue, dans sa grande mansuétude, autorise une femme enceinte à ne fumer que 5 cigarettes/jour.
      Non seulement elle s’intoxique plus (son bébé avec) mais de plus elle s’enferre dans son tabagisme, chaque cigarette tant attendue par l’effet de manque, est ressentie comme d’autant meilleure.

      Enfin votre méthode de trempage montre que vous roulez vos cigarettes et au risque de vous choquer à nouveau, les cigarettes roulées sont bien plus toxiques que les cigarettes industrielles.

      Si vous êtes passé par ce site, c’est que votre tabagisme, que vous le vouliez ou non, vous inquiète.

      Passez le cap et devenez un ex-fumeur heureux, vous en tirerez une grande fierté de reprendre votre vie en main et préserverez votre santé ! (Encore un point d’exclamation)

      Répondre à ce message

  • Fumer peu et longtemps ? 22 janvier 2012 21:36, par Jérémie

    Moi je neu fume plus et je suis fiert de moi 😊😄😃😜😁😍😘🎅👻🎄🎆💝🎉🎁🎈

    Répondre à ce message

    • Fumer peu et longtemps ? 27 janvier 2012 17:02, par Patrick

      Bravo pour vous !
      Vous pouvez effectivement en tirer une grande fierté.
      Je ne reviens pas sur tous les avantages, vous devez déjà les ressentir.
      Bien cordialement.

      Répondre à ce message

    • Fumer peu et longtemps ? 16 février 2012 16:24, par jfj83

      En avril 2011 j’ai arrêté de fumer ( J’ai 29 ans:je fumais depuis mes 17 ans avec des périodes d’interruption tout de même) et j’en suis extrêmement fière (Arrêt soudain suite à un malaise...et depuis je n’en ai plus touché une...) Grosse fumeuse ? Je ne sais pas...je pouvais en soirée fumer 1 paquet, par contre je ne fumais jamais le week end ou en vacances ! Le problèmes c’est que depuis, mon hypocondrie n’a cessé de prendre des proportions démesurées...je ne comprends pas...ce devrait être tout le contraire...

      Répondre à ce message

      • Fumer peu et longtemps ? 27 février 2012 00:48, par Patrick

        Bonjour,
        Bravo pour cette réussite dont vous pouvez tirer effectivement une grande fierté.
        Vous ne fumiez pas en vacances ni le week-end...
        Le stress, l’anxiété font sans aucun doute partie des raisons de votre tabagisme.
        Votre "hypocondrie" augmentée tient à la même raison.
        Travaillez sur ce stress, prenez confiance en vous.
        Un tabacologue peut vous aider, un coach également.
        Testez votre anxiété et votre moral.
        Cordialement,
        Patrick.

        Répondre à ce message

  • Fumer peu et longtemps ? 24 février 2012 08:01, par Caroline

    Je viens de passer de cigarettes déjà roulé à un changement de marque de tabac (car dit-on il y a une grosse dépendance aux agents de saveurs) et en plus au roulées à la main avec filtres...du coup c’est tellement dégueulasse que j’en fume 3 fois moins et de moins en moins....j’envisage d’arrêter de fumer après cette expérience, surtout que j’ai trouvé d’autres occupations plus excitantes qui m’aide à oublier...
    Merci pour votre site j’y retrouve beaucoup de choses tout à fait intéressantes.

    Répondre à ce message

    • Fumer peu et longtemps ? 27 février 2012 01:17, par Patrick

      bonjour,
      chaque fumeur à son histoire du tabagisme, ses raisons de fumer donc, à chacun sa stratégie…
      Si effectivement cette façon de faire vous amène en quelques mois à arrêter définitivement le tabac, pourquoi pas ?
      Gardez à l’esprit toutefois que les cigarettes roulées non seulement sont « tellement dégueulasses », mais terriblement plus toxiques que les cigarettes industrielles.
      Donc, soyez bien consciente que si vous maintenez votre tabagisme avec des cigarettes roulées, vous aurez l’illusion de fumer moins, mais au final, vous vous intoxiquerez plus !
      Nous le constatons tous les jours dans nos consultations, lorsqu’un fumeur choisit de passer de la cigarette industrielle à la cigarette roulée, nos CO testeurs montrent bien une augmentation de l’intoxication au monoxyde de carbone, même avec une baisse importante du nombre de cigarettes fumées par jour.
      Si vous trouvez d’autres occupations plus excitantes, profitez-en pour vous motiver. _ C’est le moment idéal d’aller voir un tabacologue pour en finir une fois pour toutes avec votre tabagisme.
      Cordialement, Patrick.

      Répondre à ce message

  • Fumer peu et longtemps ? 11 mars 2012 22:44, par suz

    bonsoir mais j’ai arrêter de fumer sa fait 6 mois et j’ai encore ce manque je me dit que je pourrais en fumer 1 par jour il faut que cela reste un plaisir vous en penser quoi ???

    Répondre à ce message

    • Fumer peu et longtemps ? 6 avril 2012 12:47, par Patrick

      Il faut remplacer ce "plaisir" cigarette par un autre plaisir et sans doute régler quelques "curseurs" dans votre vie.
      Un tabacologue peut vous y aider.
      Cordialement,
      Patrick.

      Répondre à ce message

  • Fumer peu et longtemps ? 25 avril 2012 21:00, par marc

    bonjour, j’ai 19 ans, et cela fait 3 mois que j’ai cessé de fumer ( je fumais un demi paquet par jour ) je suis une personne très stressé, je trouve maintenant l’odeur dégueulasse... mais j’ai le goût étrange de vouloir " en fumer juste une " j’ai arrêté par souci de santé. donc il me reste toujours cette envie de fumer, j’ai arrêté du jour au lendemain. est-ce que ce serait grave d’en fumer juste une ? merci

    Répondre à ce message

    • Fumer peu et longtemps ? 27 avril 2012 09:12, par Patrick

      Bonjour,
      Vous avez arrêté de fumer : BRAVO !
      Vous pouvez être fier de vous.
      Juste une et vous risquez fort de replonger, ce serait dommage.
      Cette envie de fumer va s’atténuer avec le temps.
      Vous pouvez apprendre à gérer votre stress.
      Lisez Comment dominer le stress et les soucis
      et parlez-en avec un tabacologue si vous n’arrivez pas à passer le cap sereinement.
      Cordialement,
      Patrick.

      Répondre à ce message

      • Fumer peu et longtemps ? 9 septembre 2012 15:51, par marc

        Bonjour patrick ! c’est moi, le même marc, celui qui avait arrêté depuis 3 mois... Voilà que je réécris, 5 mois plus tard, pour fêter les 8 mois sans fumer... ( le 25 septembre plus précisément ) Je n’ai pas triché, je n’ai pas fumé depuis le 25 janvier 2012, mais je ressens encore le même " manque " qu’il y a 5 mois... Comme je vous l’avais dit, j’ai arrêté par souci de santé et non par réel désir de cesser de fumer, car fumer c’était mon petit plaisir personnel… Que faire ? et est-ce que cette envie fatidique de fumer va cesser un jour ?!?! Que dois-je faire, car plus le temps avance plus j’ai le goût de fumer, mais plus le temps avance et plus le sentiment d’échec sera grand ( 8 mois= 2/3 d’année ! ) ou 228 jours plus précisément ! Que faire ? Merci de me répondre et je m’excuse de vous redéranger une 2 ième fois. ;)

        Répondre à ce message

  • Fumer peu et longtemps ? 26 mai 2012 03:57, par ayoub

    bon je fume ça fait 3ans une dizaine de cigarettes par jours et j’ai décidé d’arrêter de fumer ce jour a l’âge de 21ans , donc pourriez-vous me dire les effets indésirables que cette période peut me causée ?
    et merci pour l’article c’est vraiment intéressant .

    Répondre à ce message

  • Fumer peu et longtemps ? 28 juillet 2012 11:49, par Regine

    Tous ces messages sont culpabilisateurs avec la psychose du cancer du poumon qu’on nous brandit.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

| Aide au sevrage tabagique | Apprendre à défumer | Dépendance tabagique et addiction | Humeur | Législation | Modes de consommation du tabac | | Tabac et grossesse | Tabac et santé | Technologie du tabac | Qui sommes-nous ? |
Fume et défume - Maison des associations - 4 rue Amélie - F-75007 PARIS
Tél : 33 6 31 83 80 83 - SIRET en cours - Fichier déclaré à la CNIL n° 1405579
Plan du site | Nous écrire | © Copyright 2007 2011 Fume et défume